jeudi 18 août 2011

Acheter une voiture aux enchères

Plusieurs fois par mois, dans les salles des ventes, c'est le rdv des voitures a moindre cout du 4X4 dernier cri à la petite voiture basique, à chaque fois une centaine de modèles sont proposés. Les voitures proviennent de sociétés de location, d'adminitration ou de saisies judiciaires.

Il est recommandé d'aller à plusieurs ventes de ce type avant de passer le cap et de participer aux enchères.

Cette étape passée, renseignez-vous sur Internet ou dans les magazines spécialisés (ex: moniteur des ventes tous les jeudis), du lieu et de la date de la prochaine vente. Rendez-vous la veille de la vente afin de repérer les véhicules sur lesquels vous allez enchérir. Une lampe de poche peut s'avérer utile, idem pour le dernier journal argus.
Pour votre choix, faites bien le tour des véhicules, pas le droit à l'erreur, essayer le véhicule est impossible. Il est recommandé d'ouvrir le capot, de tester l'embrayage, de regarder le contrôle technique, l' état des pneumatiques, pour voir si il existe un défaut train avant ou direction selon l'endroit d'usure des pneumatiques, et à l'arrière, regarder le sous bassement : corrosion, oxydation ? Enfin, tester toutes les commandes du véhicule.
En cas de soucis après achat, ne vous inquiétez pas, la plupart des véhicules sont vendus avec une garantie de 3 mois et certains possèdent encore la garantie constructeur. Certaines salles proposent également de garantir le véhicule sur de plus longues périodes moyennant finance.

Les prix atteignent en général la moitié de l'argus. Vous pouvez espérer 10% d'économie pour les voitures de 3/4 000€ et 25% d'économie pour les voitures de 25/30 000€. Pour régler une carte d'identité et un chéquier suffisent (renseignez-vous tout de même avant, certaines salles demandent liquide ou chèque de caution). Dans le prix n'oubliez pas la marge des vendeurs, souvent 10% à ajouter.
Votre véhicule pourra être retiré immédiatement ou dans les 48 heures.

Attention, règle d'or pour les enchères, s'imposer un prix butoir car on peut facilement se prendre au jeu, s'enflammer et dépasser le prix argus. Enfin, attendez que les enchères freinent pour commencer à enchérir.

Bonnes enchères.
.

mardi 16 août 2011

Acheter une voiture neuve à l’étranger sans l’aide de mandataire

Oubliez vos idées reçues sur la complexité d'acheter une voiture neuve à l’étranger (formalités de douane, passage aux mines…) ! Rien de plus simple que d’acheter une voiture au sein d’un pays de l’Union Européenne et de bénéficier des très bons prix par rapport à la France.

Voici les 3 étapes :

Lors de la signature du bon de commande ne payez qu’une caution, celle-ci vous sera rendue le jour du paiement de la totalité du voiture lors de son retrait.

A la réception de la voiture par la concession, celle-ci vous envoie le bon de commande, la facture et le certificat de conformité.

Avec ces documents, dirigez vous vers le centre des impôts dont vous dépendez. Vous règlerez alors le montant de la TVA par chèque. En contrepartie l’agent des impôts vous remettra une quittance fiscale, à savoir le certificat d'acquisition d'une voiture terrestre à moteur en provenance de l'Union européenne.

Muni de cette quittance de TVA et des documents envoyés par le concessionnaire, vous pouvez faire immatriculer votre voiture en préfecture (ou sous préfecture). Il vous sera également demandé un justificatif de domicile (ex : facture EDF) et votre carte d’identité.
A noter que ces 2 formalités peuvent être faites la même matinée !
En parallèle de ces formalités, commandez votre chèque de banque du montant HT du voiture.

Le numéro d’immatriculation en poche, vous pouvez désormais contacter le concessionnaire afin qu’il vous pose la plaque et prendre rendez-vous pour le retrait du voiture.
Le paiement se fera avec votre chèque de banque (HT), la caution vous sera rendue.


A partir de quand mon voiture est-il considéré comme neuf ?
Votre voiture est neuf si il a moins de 6 mois ou moins de 6000 km.

Peut-on payer le voiture TTC, avec la TVA étrangère ?
Vous pouvez tout à fait payer le voiture avec la TVA étrangère puis demander le remboursement intra-communautaire. Néanmoins la procédure de remboursement est assez longue et compliquée et vous devrez tout de même payer la TVA française.

 Puis-je bénéficier des avantages fiscaux mis en place par l’état française sur l’achat de voitures neuves (bonus) ?
Tout à fait. Il vous suffit de télécharger le document CERFA correspondant à partir du site du service public et d’y joindre votre facture, RIB et justificatif de domicile.

Quelle est la réduction dans les pays frontaliers ?
Rien qu’en comparant de chez vous avec les sites des constructeurs (ex : renault.fr et renault.be) vous avez déjà une idée des écarts de prix. En concession vous avez ensuite la négociation où les concessionnaires frontaliers baissent toujours plus pour les étrangers. Vous pouvez facilement doubler cette réduction en concession, voir plus si vous faites jouer la concurrence.
Ne vous laissez pas berné, les constructeurs appliquent volontairement des noms de modèles différents avec de légères modifications d’options pour perturber la comparaison ; il s’agit bel et bien des mêmes voitures à 95%.
Sur ces mêmes sites vous pourrez trouver les coordonnées des concessionnaires frontaliers de la France.

Le temps passé en vaut-il la chandelle ?
Pour mon cas, 2 aller/retour à la frontière belge et 1 matinée de démarche m’ont fait passer ma mégane de 24 300€ (dernier prix en négociant en France à 22 000€) à 17 800€.

Qu’en est-il de la garantie ?
La garantie est valable partout en Europe et donc en France, rien ne change par rapport à une voiture achetée en France. Pour l’anecdote, bien souvent votre voiture est fabriquée en France, parti pour être venu à l’étranger et rapatrié en France lors de votre achat.